Shanghaien

8.5 /10 (2 notes)

Préparez-vous à engager des pirates.

Et pour avoir la meilleure équipe, mieux vaut connaitre ce à quoi ressemblent les recrues du concurrent...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Les deux joueurs veulent se composer une forte équipe de pirates.

Pour ce faire, ils vont devoir essayer d'être majoritaire dans chacune des huit nationalités de pirates présentes dans la taverne où se déroule le recrutement.

Durant chaque manche,on présente 6 cartes de la pioche puis, à tour de rôle, les joueurs jettent deux dés et en choisissent un qu'ils mettent devant la carte correspondante.

Dès que deux dés sont placés par un joueur, et quand revient son tour il peut alors soit relancer deux dés (tant qu'il lui en reste au moins deux sur les 6 qu'il possède)soit décider de shanghaïer la manche (la terminer et procéder à l'attribution des cartes pirates)

Le joueur ayant le plus de dés en face de chaque marin le recrute.

Les égalités sont gérées d'une façon intelligente qui ajoute de la tactique durant les choix de pose des dés.

Les marins non recrutés sont retirés de la partie.

Ceux obtenus sont placés devant soit, triés par nationalité et avec leur "quantité" apparente.

Une partie dure 8 manches.

A la fin de ces dernières on procède au décompte final, très malin lui aussi :

Pour chaque nationalité, le joueur majoritaire défausse ses marins et prend ceux de son adversaire.

Si ce dernier n'en a pas alors le joueur conserve ceux qu'il a acquis.

Les cartes spéciales non utilisées rapportent 1pt supplémentaire et le joueur ayant le plus de points (total des valeurs sur les cartes maintenant en sa possession)l'emporte.

Ah, je ne vous avais pas parlé des cartes spéciales ?

Au nombre de huit, chacune possède deux effets et dès la manche suivant leur acquisition, vous pourrez les utiliser pour l'un de leur pouvoir avec deux contraintes :

- On ne peut jouer qu'une carte spéciale par manche chacun.

- On ne peut jouer sa carte qu'après avoir jeter les dés (on ne peut donc pas jouer une carte spéciale puis cloturer la manche en cours

Spécifications


Nombre de joueurs
à 2 joueurs exclusivement
Âge
à partir de 8 ans
Durée
30 minutes
Mécanismes
Capture, Hasard, Placement, Majorité
Thèmes
Asie, Maritime, Pirate
Date de sortie
1 janv. 2008
Auteur(s)
Michael Schacht, Roman Pelek
Illustrateur(s)
Christian Fiore
Editeur(s)
Abacus

avatar

engagez vous qu'il disait !

| 18 mai 2017 | TAZTAAF
grâce aux soldes il est possible de tomber sur des petites pépites ludique comme ce jeu Tout l'intérêt de ce jeu se trouve dans l'utilisation astucieuse des dés qui permet limiter le hasard (même si il en reste forcément encore un peu) et surtout la fin de partie avec un décompte de point fort original. le jeu et ces attraits: Règles simples et pourtant tout en finesse Parties rapides mais quel suspens Jeu de dés avec contrôle (presque parfait) avec du hasard Pouvoir mettre fin à une manche (ou au jeu) Ce jeu est donc très plaisant: rapide, beau, ingénieux, léger et sans prétention. Il remplit aisément son cahier des charges, à savoir un jeu à deux joueur pas du tout prise de tête. un jeu à 2 et donc à posséder impérativement
avatar

Moi recruter toi. Eh oui : Shang a Yens !

| 18 mai 2017 | limp
Les jeux de majorités qui tournent bien à deux joueurs ne sont pas légion et "Shanghaien" a déjà la bonne idée et l'avantage de figurer dans cette catégorie. L'idée du jeu est simple : recruter le meilleur équipage possible en regardant bien celui qui compose pour le moment le futur bateau de votre adversaire. Car il ne suffit pas d'être majoritaire dans une couleur pour l'emporter. Non. Déjà, vous avez huit couleurs... Et puis, le système de décompte final est d'une rare intelligence qui fait que du début à la fin, que vous ayez peu, pas ou beaucoup de marins dans une couleur, l'intérêt de savoir qui va avoir le nouvel arrivant de cette nation (couleur) reste toujours très important. A vous de savoir doser la prise de risque, d'optimiser vos cartes spéciales, de provoquer la fin d'un tour (et l'obtention des marins - enfin certains, car d'autres ne seront attribués à personne-) de façon à ce que vous soyez avantagé etc etc... Et si je ne le précise que maintenant, c'est pour vous garder jusqu'au bout : tout ça se joue aux dés ! Oui, mais si le hasard est là, il est peu présent et encore, on le ressent plus comme une prise de risque : vaut il mieux relancer ou peut on faire tourner le vent en notre faveur ? Bref, encore une utilisation de dés très intelligente . Et une de ces règles si épurée qu'elle ferait penser que le jeu est simpliste. Mais rassurez vous : il n'en est rien...
Voir plus d'avis
Des nouveautés sur Yucata ... et comment jouer sur son PC à des JDS

Des nouveautés sur Yucata ... et comment jouer sur son PC à des JDS

Seconde extension pour Shanghaïen

Seconde extension pour Shanghaïen

Voir plus d'articles
limp

limp

limp

30 mars 2008

La journée commence avec l'arrivée de Cyril qui me redemande du Shanghaïen. La partie semble légèrement à mon avantage et au final le décompte montre une vraie déculottée... Mais Cyril demande une revanche et cette sixième partie pour...


En savoir plus
limp

limp

limp

19 mars 2008

Durant la pause de midi au boulot, on se fait une petite partie avec Cyril. Je lui explique rapidement et on attaque. Durant la partie, j'explique une ou deux subtilités et nous nous rendons coups pour coups... Enfin, les miens...


En savoir plus
limp

limp

limp

16 mars 2008

Encore un jeu vite expliqué et aux parties rapides. Encore un jeu de majorité pour deux joueurs (et dire qu'il y a tris ans j'en trouvais pas...) Encore un jeu qui utilise intelligemment l'emploi des dés... Les premiers...


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

une extension proposée par l'auteur

PDF | 26 avr. 2019 | Ajouté par limp
Voir plus de fichiers Proposer un fichier