Quarto

9 juil. 2011 | par UltraLord

Spécifications de la partie


Nombre de joueurs
2
Date
9 juil. 2011

Spécifications du jeu


Nombre de joueurs
à 2 joueurs exclusivement
Âge
à partir de 8 ans
Durée
15 minutes
Mécanismes
Placement, Blocage
Thèmes
Abstrait
Date de sortie
1 janv. 1991
Auteur(s)
Blaise Müller
Editeur(s)
Gigamic

Scores

# Nom Score
1 alexis 10
2 Maman 2
Réagir à cette partie de jeu

Il y a 1 commentaire

UltraLord
By UltraLord | 9 juil. 2011 22:26

J'avais trouvé Quarto sur une brocante. En bon collectionneur un peu compulsif, même si je savais qu'il serait difficile à sortir à la maison (Delphine a horreur des jeux abstraits), je n'avais pas hésité à le prendre. Comment résister à un jeu en bois, de belle composition, et à un prix défiant toute concurrence ...

Mais comme je l'avais bien pressenti, difficile de le sortir à la maison ... Mais c'était sans compter sur mes parents, venus passer les vacances à la maison. Une heure creuse ... il ne m'en fallait pas plus pour proposer à ma mère : une petite partie ? Oui, pourquoi pas ... Je te préviens par contre, je n'ai jamais joué à ce jeu, mais les règles sont simples ... Pas de problème ...

Effectivement, la relecture des règles fut rapide. Simples, les règles tiennent sur une demi feuille A5 ... avec en plus sur la moitié de cette mini page des schémas. Autant dire que la mécanique du jeu est simplissime ...

Mais attention, la simplicité des règles n'est en aucun cas un critère d'évaluation de la complexité stratégique d'un jeu. Et là, attention, ça fait mal. Si vous vous attendez à un jeu simplissime ou gagner est un jeu d'enfant, vous risquez de tomber des nues ... Non, vous avez ici entre vos mains un jeu relativement complexe, pour lequel il vous faudra de bien nombreuses parties avant de pouvoir vraiment mettre en place une stratégie efficace.

Ainsi donc, avec ma maman, nous avons enchainé une bonne douzaine de parties. Point assez amusant, alors que l'objectif est d'aligner 4 pions ayant un critère commun (taille, couleur, forme, pleine/creuse), dans nos premières parties, rarement nous avons bloqué des combinaisons possibles. Assez machinalement, on ajoutait des pièces sans bloquer des possibilités, réduisant ainsi tour après tour les pièces pouvant être proposées à l'adversaire.

Et puis au fur et à mesure, nous avons compris que c'était indispensable, et c'est venu tout seul. Dès lors, il ne suffit plus de compter les pièces qui restent à jouer, mais prévoir quelle combinaison sera bloqué par l'adversaire, et laquelle il n'aura pas vu.

Joué de manière assez légère, les parties furent toutes très rapides et agréables. Puis, mon père étant rentré, j'ai joué quelques parties avec lui. Là, l'ambiance était nettement plus lourde. Sous ses airs parfois bourru et pour certains, même peut être un peu naïf, mon père a pris le jeu très au sérieux. Et sans aucun conseil, dès les premières parties, il pris son temps pour réfléchir, et n'hésita pas une seule fois à bloquer des combinaisons.

Bref, ce second lot de parties fut beaucoup moins rapides et beaucoup plus réfléchies. Ainsi, nous avons découvert qu'il n'était pas rare de faire partie nulle. Et si avec ma mère, la victoire me revenait de très loin, avec mon père, il nous reste une énième belle à faire ... Oui, les parties nulles, ça arrive plus souvent qu'on ne le croit.

En tout cas, ce fut une très belle découverte pour tout le monde. Joué légèrement, il fera passer un bon moment sans trop se prendre la tête. Pour les plus courageux, des parties intenses sont aussi possibles, laissant place à une véritable stratégie. Bref, un jeu tout public, que je ne regrette vraiment pas d'avoir pris ...