P.I.

8.5 /10 (2 notes)

Les joueurs sont des enquêteurs ayant chacun un crime différent à résoudre.

Lequel y parviendra le plus rapidement sans commettre d'impair ?

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Ce jeu de déduction se découpe en trois mini-jeux.

En début de partie, les joueurs reçoivent une carte suspect, qu'ils conservent secrètement. Ils possèdent alors également une carte lieu et une carte crime.

Les trois cartes que chacun possède représentent alors l'énigme que leur voisin de gauche doit résoudre. Le plateau de jeu représente les quatorze lieux que l'on retrouve sur les cartes. Chacun d'entre eux est adjacent à certains autres et possède deux emplacements permettant d'y poser une tuile crime et une tuile suspect. Après avoir mélangé ces dernières, on les place à de façon aléatoire à raison d'une tuile de chaque type par lieu.

Les cartes crime et suspect forment un même type de cartes et sont nommées dans le jeu "carte Preuve". On révèle alors 9 de ces dernières.

A son tour, un joueur peut soit poser un enquêteur, choisi une carte Preuve ou essaie de résoudre une affaire. Quand vous jouez un enquêteur sur un lieu, le joueur à votre droite regarde les tuiles qui y sont et pose un jeton pour chaque carte identique qu'il possède. Il pose un cube pour chaque carte qu'il possède identique à une tuile d'un lieu adjacent à celui où vient d'être posé l'enquêteur.

Les enquêteurs doivent être utilisés judicieusement car chaque joueur n'en possède que cinq.

Quand vous choisissez une carte Preuve, le joueur à votre droite place un jeton sur la tuile correspondante si la tuile correspond à une des cartes qu'il possède. Il place un cube si une de ses cartes correspond à un lieu adjacent à celui où se trouve la tuile.

Quand vous décidez de tenter de résoudre l'affaire, vous placez un jeton noir sur les tuiles et lieu de votre choix. En cas d'erreur, vous perdez deux points de victoire. Si vous avez bon, vous remportez 7, 5, 3 ou 1 points en fonction du nombre de joueurs ayant déjà résolus leur affaire.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 5 joueurs
Âge
à partir de ans
Durée
15 minutes
Mécanismes
Déduction
Thèmes
Enquêtes et Policiers
Date de sortie
oct. 2012
Auteur(s)
Martin Wallace
Illustrateur(s)
Steve Noon
Editeur(s)
Treefrog Games

avatar

Un jeu d'enquête à 2 jouable ?

| 30 avr. 2018 | william150574

Et oui P.I. est un jeu d'enquête excellent à deux, Wallace l'a fait, en plus esthétiquement réussi 

avatar

Une élégante simplicité de réflexion

| 18 mai 2017 | Ryleh
Martin Wallace a réussi à complètement reformuler le jeu de déduction avec ce Police Investigation. Le jeu se joue en trois manches, et à chaque fois, chaque détective devra résoudre sa propre affaire. Contrairement au Cluedo, il y a une réelle concurrence entre les enquêteurs qui doivent chacun résoudre leurs affaires. Il y a toujours trois paramètres : le colonel Moutarde, avec un chandelier, dans la salle à manger. Ici c'est plus le petit nerveux Shorty, impliqué dans la corruption de policiers du quartier de Skid Row. On baigne dans une ambiance plus proche de la L.A d'Ellroy que dans la campagne anglaise chère à Agatha Christie. C'est votre adversaire de droite qui possède les trois cartes résumant l'affaire que vous devez résoudre. Celui qui les découvrira le plus vite se verra créditer du plus de points. Et gare aux mauvaises informations : si vous mettez involontairement vos adversaires dans l'erreur vous perdrez des points. Si vous faites de fausses accusations aussi. Vous êtes devant un pur jeu de déduction agrémenté d'un brin de hasard. Certains l'ont comparé à un croisement habile entre le Mastermind et le Cluedo. Ce n'est pas entièrement faux, mais c'est quand même un peu réducteur. Contrairement aux jeux pré-cités, vous ne ferez pas participer des enfants, car la réflexion est plus tendue, et la partie plus longue avec ses trois manches. Un jeu à réserver aux adultes donc qui aime se creuser les méninges.
Voir plus d'avis
P.I : Le Treefrog Games d'Essen 2012 !

P.I : Le Treefrog Games d'Essen 2012 !

16 août 2012 12 Actualités

En savoir plus
Voir plus d'articles