Oui, honorable Parrain !

On a dérobé au Parrain une sacoche remplie d'argent. La « Famille » a été

rassemblée, avec les gentils, mais surtout les méchants, pour que la vérité éclate.

Quand les excuses viendront à manquer et que le Parrain aura enfin trouvé le

coupable, il lui coulera personnellement les pieds dans le béton...

Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Le Jeu de Cartes inspiré de Oui, Seigneur des Ténèbres !

En commençant par le premier joueur, chaque joueur doit à son tour inventer des

excuses raisonnables pour expliquer au Parrain que l'accusation portée contre lui est fausse.

Il devra aussi et surtout reporter l'accusation sur un autre joueur.

Les joueurs font valoir leurs arguments en jouant des cartes Excuse.

Un joueur commence son tour quand un autre joueur l'a accusé d'avoir pris l'argent du Parrain.

Avec déférence, il va s'adresser au Parrain pour lui dire qu'il se trompe, qu'il est innocent.

Il doit apaiser le Parrain et trouver la bonne excuse pour accuser un autre joueur.

Il faut parler humblement, il ne faut pas oublier à qui l'on s'adresse, c'est le Parrain tout de même!

Il faut essayer de ressembler au maximum au personnage que l'on incarne et mener la conversation sur des sujets reliés aux cartes que l'on a en main (lieu,

objet, action, évènement, personnage).

Quand vous évoquez un de ces sujets, vous pouvez valoriser vos propos en jouant la carte correspondante de votre main.

Vous montrez ainsi votre bonne foi au Parrain qui devrait apprécier ce genre de démonstration.

Il faut faire attention à bien respecter la condition du niveau de Colère du Parrain.

Il y a de bonnes excuses qui parfois, dans certaines situations, ne fonctionnent pas comme elles devraient.

Quand vous remplissez ces conditions, vous pouvez accuser quelqu'un d'autre

mais pas votre partenaire.

Le jeu se termine quand il n'y a plus de carte Excuse dans la pioche et/ou que le Parrain joue la carte Béton sur un joueur, qui est selon lui, coupable de ne pas l'avoir convaincu.

Cette culpabilité est étendue à son partenaire et les deux personnages sont éliminés.

Si l'un des personnages éliminés porte la sacoche remplie d'argent, le Parrain récupère sa sacoche et a gagné la partie.

Si l'argent était en possession d'un autre personnage, lui et son partenaire ont gagné la partie, profitant de l'argent, avec la bénédiction du Parrain.

Après tout, c'est un homme généreux...

Spécifications


Nombre de joueurs
4 à 11 joueurs
Âge
à partir de 12 ans
Durée
30 minutes
Thèmes
Enquêtes et Policiers
Date de sortie
1 janv. 2009
Auteur(s)
Gianluca Santopietro
Illustrateur(s)
Christian Dalla Vecchia
Editeur(s)
Edge Entertainment

Voir plus d'avis
 Oui, honorable Parrain !

Oui, honorable Parrain !

13 févr. 2009 7 Actualités

En savoir plus
Voir plus d'articles
Voir plus de parties de jeu