Le secret de Monte cristo

4.9 /10 (11 notes)
Votre note

Votre avis Enregistrer une partie

Description

Phase 1 : on fournit les équipes en main d'œuvre et en sacs de transport.

Phase 2 : On envoie en mission. L'activation sera effective en fonction de ce qui se passe lors de la troisième phase.

Pourtant, c'est maintenant qu'il faut se placer en bonne position et obtenir les majorités nécessaires pour ramasser par fournées entières les si précieuses pierres !

Phase 3 : Le joueur actif rajoute les trésors découverts dans les donjons de son choix.

3 trésors pour 6 donjons. Et s'il y en a 4 dans l’un d’eux, cela déclenche la prise de ceux-ci lors d'une sous-phase appelée "Collecte & Décompte".

Phase 4 : On joue pour essayer d'être bien placer lors des diverses phases du jeu.

On peut aussi décider d'intervenir sur le niveau de revente des trésors en cours de découverte.

"Collecte & Décompte" : Dans un donjon où vous êtes majoritaire, puis par ordre d'arrivée, vous pourrez prendre les trésors présents (dont la valeur fluctue via la phase 4)... mais dans la limite de vos sacs préparés.

Spécifications


Nombre de joueurs
2 à 4 joueurs
Âge
à partir de 8 ans
Durée
60 minutes
Date de sortie
11 févr. 2011
Auteur(s)
Arnaud Urbon, Charles Chevallier
Illustrateur(s)
Michael Menzel
Editeur(s)
Filosofia

avatar

glaglaaa.. que l'eau est froide !!

| 18 mai 2017 | Shanouillette
Un jour on m'a dit de venir découvrir un jeu qui était passé injustement inaperçu, alors moi, vous me connaissez, je cours, je vole, je nage. [color=#408000:k2y609x3]Le secret de Monte Cristo[/color:k2y609x3] me dit-on, "waouu ça a l'air trop bien..." répondis-je. "De l'aventure...!!" pensais-je. Le jeu est plutôt joli, on se dit qu'on va bien s'amuser, surtout avec les boules qui glissent, elles sont chouettes les boules qui glissent. Et quand on commence à m'expliquer les règles, je me fais intérieurement des réflexions "hmm bizarre tout ces mecs qui viennent prendre d'assaut la prison pour le trésor caché...bizarre que le trésor soit tout disséminé mais bref...admettons...mais c'est qui ces mecs...c'est nous??on est des potes d'Edmond Dantès ?c'est quoi cette histoire débile?... et puis bizarre qu'on puisse pas mettre des gemmes rouges dans un sac bleu...??..." bref, le thème c'est pas trop ça. Et déjà, ça me refroidi un peu, parce que moi j'aime bien les thèmes bien pensés. Mais bon, je dis trop rien, je suis polie, et puis on va voir, peut-être le jeu sera trop-teeeeellement-si-top-bien-dla-grosse-boulette-grave que je vais même oublier les incohérences thématiques. C'est vrai, ça arrive. Et puis, on commence. "Olala j'ai trop hate de faire glisser la bille. C'est rigolo de faire glisser la bille." 1ere action, on amène nos mecs en barque, ils ont des sacs de couleurs et on les place avec un système de majorité qui n'a rien de novateur, -qui commence même à me faire penser à trop d'autres jeux, bref, je dis rien, je suis polie,- on place nos mecs en priant le dieu des gemmes -s'il existe- qu'il veuille bien nous mettre les bonnes couleurs en face de nos mecs. Pas de bol, le dieu des gemmes est à la solde des adversaires. Rholala... ils vont tout faire pour pas m'arranger, ça se voit trop venir, rho les saligos. Pas de contrôle la dessus la plupart du temps donc, et quand ça sera mon tour, pas de bol encore, je pioche trois gemmes, trois gemmes qui m'intéressent pas -et ça sera ça tout le long ou presque. oui. des fois, j'ai pas de bol moi aussi.-. GRRrrr. Bon. Admettons. Alors faute de jouer pour moi, je vais jouer pour gêner tant bien que mal les autres. On bouge les bibilles dans le boulier pour programmer nos futures actions. Ha c'est chouette ça, de bouger les bibilles dans le boulier. Sauf que la dernière action "le random" permet de tout dé-programmer. Ha? heuu... Bon. Heuu... Admettons. Les autres ont l'air de comprendre l'intérêt... puisqu'ils continuent de réfléchir trois plombes. Et puis à un moment, quand on a 4 gemmes quelque part qui remplissent un camembert, on score. C'est la vie. Là on regarde le cours du marché des gemmes (qui a changé qu'une fois dans toute notre partie) et on calcule et on avance notre petit marqueur de score, et puis là, on recommence tout. Comme depuis le début ? Oui oui. 1ere action, on fait venir des mecs en barque... Hmm. (Bâillement). ..................................... "Mais quand même... pourquoi que je peux pas mettre de gemme rouge dans un sac bleu ? C'est con ça quand même, non ? thématiquement je veux dire." ..................................... Il faut savoir que lorsqu'on a aucune bibille bien placée dans le boulier, on peut subir le jeu pendant 15 minutes, inactif. Quand on est fumeur, ça donne une excuse pour aller s'en griller une au balcon vous me direz. Et puis, l'heure tourne, on score une deuxième fois, puis une troisième et là, 3x6=12 + 38 = c'est fini. Ha bha dis donc. Toute la soirée la dessus quand même. "Passé inaperçu", tu dis ? y avait peut-être une raison, finalement...
avatar

Sans moi

| 18 mai 2017 | Blue
A l'explication des règles, j'avais le sentiment d'un jeu certes chaotique, mais intéressant. J'ai flashé pour le système des billes qui est un mécanisme à reprendre. Après quelques tours où on cherche à contrôler le jeu, on se rend compte qu'on ne contrôle pas son jeu, mais 1/3 de celui des autres. Autant dire qu'il devient alors très difficile de contrôler quelque chose. A ça s’ajoute la fausse impression de contrôler quelque chose qui fait qu'on réfléchis pour rien à chaque tour, et où il faut gérer un manque de tout (mais pas chez soit). On obtient au final un jeu où on ne fait rien et qui manque cruellement de fluidité. Dommage, mais je ne ferait pas de seconde partie de ce jeu, qui est beau et qui a un mécanisme génial pour l'ordre du tour, mais où on s'ennuie. Si on avait fait la vaisselle à 4, ça aurait été plus amusant, car on aurait pue refaire le monde en même temps !
avatar

Roule ta bille...

| 18 mai 2017 | Bardatir
Je vais rejoindre Limp sur monte christo, l'avis a été de prime abord relativement plat autour de la table... mais de mon point de vue, le potentiel de réflexion et d'apprentissage de ce jeu est grand et il demande de s'investir un tant soit peu pour essayer de combiner habilement la position de ses billes pour faire un coup fumant. Malheureusement, la première partie est souvent une succession d'echecs cuisants car il est assez peu évident de prévoir correctement sur un système nouveau et pas évident à cerner. Je n'en ai toujours pas fait d'autre partie, mais j'aimerais bien. Par contre, le thème est pas vraiment représenté... et j'ai toujours du mal avec les jeux de placement d'ouvrier... Pour une analyse pure, je dirais que c'est un jeu qui se joue pratiquement du départ avec placement important pour prendre les meilleures places des files, j'ai peur qu'il ne puisse pas etre possible de faire l'outsider. Mais est-ce bon de les prendre en premier pour toper des diamants moisis ? ou vaut-il mieux se placer après sur les meilleurs endroits... grande question. Le probleme vient surtout au'on a vraiment l'impression d'avoir très peu d'actions, d'ou les réactions mitigées je pense. Brefle, je lui redonnerai surement une chance ! :D
Voir plus d'avis
Monté Cristo se dévoile

Monté Cristo se dévoile

Un secret dévoilé...

Un secret dévoilé...

Le secret de MonteCristo: du 100% Filo

Le secret de MonteCristo: du 100% Filo

Voir plus d'articles
soudeurbatteur

soudeurbatteur

soudeurbatteur

24 avr. 2011

Partie de Découverte !


En savoir plus
Voir plus de parties de jeu Enregistrer une partie

Dans la même série

Das Geheimnis von Monte Cristo

  • 2 à 4 joueurs
  • Sortie : 11 févr. 2011
En savoir plus