Plus tard, je serais Chevalier !

Comme vous le savez, nous sommes la tête et les pieds dans nos photos Essen 2013, que nous allons vous livrer bientôt, petit à petit. Oui, mais, en attendant, l'actualité ludique n'attend pas !

Alors quand un nouvel éditeur nous envoie un mail super précis sur son prochain jeu (référencé depuis un bail dans notre liste des jeux à paraitre) et les acteurs qui gravitent autour, on se dit qu'on va pouvoir vous relayer tout ça un peu plus vite, presque comme si c'est lui qui rédigeait la news, sauf qu'on contrôle un peu tout ça et qu'on peut apporter un peu notre patte au contenu du mail initial. Voici donc un copié-collé qui n'en ai pas un, puisque nous sommes passés dessus. C'est donc plus un copié-découpé-ajouté-collé.

Voici donc qu'on nous annonce la naissance de Blue Cocker Games. Parmi les parents, citons Bruno Desch de la boutique Passe Temps à Toulouse, Christophe Hermier auteur, mais aussi éditeur de In Ludo Véritas, et Richard Allin, joueur de longue date.

Il y a aussi deux associés de bonne fortune, deux auteurs qui ont déjà roulé leur bosse : Fréderic Henry et Laurent Escofier.

Alors pourquoi créer une énième maison d'édition ? Ben, Alain Balay, dernier larron de cette joyeuse équipe, nous explique qu'il a toujours gravité dans le milieu ludique : ludothécaire, vendeur en boutique spécialisée, animateur ludique, assistant d'éditeur, organisateur de festival. Et a l'issue de tout ça et malgré le foisonnement ludique des dernières années, il y a toujours des jeux qui lui "manquent", des trous dans l'espace ludique qu'on a pas comblé, selon lui. C'est marrant, les passionnés que nous sommes avons créé Jedisjeux suite au même raisonnement et concernant le web ludique. bref, fort de ses expériences, Alain a eu la furieuse envie de jeter ses quelques grains de sables dans ces espaces pas si pleins, histoire de tenter de les combler.

Et que va t-il éditer ? Ha la fameuse ligne éditoriale ! Ben, la sienne ne concernerait pas tellement des types de jeux précis, comme le kubenbois ou encore son frère ennemi le jeu d'ambiance.

Ce qui fait une bonne partie ce sont les émotions que l'on ressent en jouant. C'est donc plus sur le "gameplay", ce mot de barbares anglo-saxon, désignant au yeux de l'intéressé les évocations, émotions et divers plaisirs que le jeu tente d'induire, que le choix se portera. Bien entendu, le néo éditeur précise que ce genre de choses dépend surtout des joueurs autour de la table, du moment, et de plein d'autres détails, mais que quand même, le jeu par ces mécanismes, son thème et son rendu éditorial peut vous faciliter la tâche ou au contraire la complexifier. Par exemple, selon lui (et notre Blue national nous disait souvent la même chose : nous ne pourrons donc plus le gausser sur le sujet), Age of steam reste un grand jeu d'ambiance...

Alors, du coup, ça marche avec tout type de jeu ! Mais il y a quand même un type de jeu ou ça marche mieux, c'est les jeux par équipe ! Donc, auteur de tous poil, si vous avez des jeux par équipe dans vos cartons, vous pourriez intéresser cette nouvelle maison d'édition. L'appel est lancé... Et si vous avez un bon jeu par équipe à rôles asymétriques et simultanés, c'est encore mieux, si on en croit les dires de la missive reçue hier. A noter, que Loïc Lamy a commencé à explorer la chose avec talent sur son Ladies & gentlemen chez Libellud. Mais on doit pouvoir creuser le concept !

Et quand on parle de nouvel éditeur, bah, forcément, arrive bien rapidement un nouveau jeu. Peut être l'aviez-vous donc repéré dans notre liste des jeux à paraitre, ce Medieval Academy.

Signé Nicolas Poncin et enluminé par Pierô,le jeu est annoncé pour 2 à 5 écuyers et compte 30 mn au sablier. Il devrait sortir en février 2014, au prix de 29€90.

Tout d'abord nommé Epic, ce nom a disparu pour cause de film Américain a gros budget sortit il y a quelques mois, et qui a déposé les droits du nom pour les produits dérivés un peu partout !

Du coup, adieu Epic et bonjour Medieval Academy. Vous voulez en savoir plus sur le jeu : cliquez sur notre lien final !

L'éditeur nous propose même une interview de l'auteur, et nous reviendrons dessus bientôt, y apportant probablement nos questions en plus, histoire de travailler un peu quand même... ;)

La règle du jeu en français...

Avis de la rédaction

avatar
Medieval Academy est un jeu que j'adore sortir. Je l'ai dit dans l'article, mais il est beau, et déjà, ça fait plaisir d'ouvrir la boite. Mais en plus, le jeu est un excellent jeu pour tout type de joueurs. Suffisamment vicieux pour attirer les vieux briscards comme moi, mais pas trop pour ne pas rebuter les joueurs occasionnels. Je n'ai pas essayé le jeu à 2 joueurs, mais à la lecture de celle-ci, je n'essayerai jamais. Elles ont au moins le mérite d'exister pour ceux que cela intéresse, même si j'aurai préféré que l'éditeur précise 3-5 sur la boite avec variante pour jouer à 2. Un jeu qui saura se battre dans la même cour que les aventuriers du rail ou autre Carcassonne (qui restent de grosses références pour convertir des non joueurs aux jeux de société modernes).
avatar
Un très très bon jeu que l'on soit novice ou joueur expérimenté. Medieval Academy est un jeu très dynamique où les choix ainsi que les stratégies sont multiples. Un jeu que vous n'aurez aucun mal à ressortir régulièrement. Pour le jeu à 2 joueurs il y au aussi la variante Lancelot qui change pas mal les choses. Un jeu que je recommande vivement !
Réagir à cet article

Il y a 3 commentaires

jedisjeux
By bgarz | 30 oct. 2013 11:30

Merci pour cette news.

Donc sûrement visible à Cannes

jedisjeux
By ocelau | 30 oct. 2013 11:36

ça a l'air assez abstrait par rapport au thème, mais ça a l'air aussi très sympa sur le principe. A suivre

jedisjeux
By Blue | 30 oct. 2013 12:30

Moi j'dis, un jeu avec Drax aux commandes, je fonce les yeux fermés !