[CDLB] Paper Tales

Comme la mosaïque de la boite le laisse supposer, Paper Tales ("Contes de papier" en VF)  est d'inspiration médiévale. 

Les joueurs y incarnent des Rois qui dirigent le destin des personnages de leur royaume.

Le choix de ces personnages induira la capacité des joueurs à briller au combat contre les royaumes voisins, à générer des ressources, à construire des bâtiments et à gagner des points de légende. Comme cette épopée se déroule sur deux siècles vos personnages auront le tant de vieillir et même de mourir. Ainsi va la vie... 

La boite

Le patchwork repend les illustrations des cartes.

La couverture de la règle du jeu

Paper Tales affiche des parties relativement courtes (le 30 minutes est effectif).

Il est prévu pour de 2 à 5 joueurs, même si le mécanisme du draft à 2 reste un peu étrange. 

Et avec les 12 ans requis, il vise un public plus "Gamer" que "Familial".

 

L’intérieur de la règle

Les règles sont précises et détaillées.

Le plateau de la piste des scores (Recto), les marqueurs des joueurs et de tours.

L’illustration sous les marqueurs est une bibliothèque où va s’écrire votre légende… La lisibilité a été tellement privilégiée devant l’illustration que cette dernière est difficile à discerner.

Le plateau a exactement la dimension de la boite et n'a pas de pliure, il est donc plutôt dense.

La piste des scores . (Verso)

La même bibliothèque … de nuit et sans les scores.

Les aides de jeu recto et verso.

Les aides de jeu rappellent aussi votre couleur. Simples, concises et efficaces, en un mot : ergonomiques.

Le paquet de cartes personnages.

Sur l'ensemble du paquet certaines cartes sont en 1, 2 ou 3 exemplaires.

Exemple de cartes en 3 exemplaires

Exemple de cartes en 3 exemplaires

On les reconnaît aux 3 petits carrés à coté du titre de la carte.

Ces cartes communes sont globalement simples. Elles sont rarement chères et ont des pouvoirs limités.

 

Exemple de cartes en 2 exemplaires

Exemple de cartes en 2 exemplaires

Même principe : 2 petits carrés à coté du titre.

Plus chères, plus puissantes.

Exemple de cartes Uniques

Exemple de cartes Uniques

Ces cartes sont généralement puissantes ou ont de multiples pouvoirs. Certaines, comme le Kraken, ont tellement de pouvoirs que cela déborde largement sur le cadre de l’illustration.

Les 5 cartes des bâtiments recto (niveau 1) et verso (niveau 2).

A chaque tour de jeu on ne peut construire ou améliorer qu'un seul bâtiment, et comme il n'y a que 4 tours, le choix est crucial et mérite réflexion.

Autre fait important à chaque tour, un royaume ne peut contenir que 4 personnages dont 2 qui participent aux combats. Dès qu'un royaume possède un bâtiment niveau 2, il peut contenir 5 personnages dont 3 pour les combats. Il ne vaut mieux pas trop tarder pour construire un tel bâtiment !

Les planches de jetons

L'argent et les marqueurs de vieillissement.

Comme dans le titre du jeu, les jetons ont un aspect "papier" sans le brillant habituel : Original . 

L’intérieur de la boite

L'intérieur de la boîte est lui complement blanc ... pour le coup le thème "papier" est respecté. Peut être un peu trop.

Paper Tales est un jeu basé sur le draft. De ce mécanisme et surtout du fait de faire la guerre avec les joueurs voisins, il est difficile de ne pas penser à 7 Wonders. Toutefois le subtil mécanisme de vieillissement des unités et les combinaisons entre les pouvoirs de cartes et des bâtiments rendent le jeu plus complexe. (ce qui justifie largement les 12 ans requis affiché sur la boîte).

Cependant, et vu que concept ne demande pas trop de matériel, il est dommage que le jeu limite son accès à 5 joueurs.

Réagir à cet article

Il y a 3 commentaires

nico
By nico | 11 févr. 2018 08:16

De la nouveauté dans le monde du draft !

nico
By Blue | 19 févr. 2018 18:43

J'ai bien aimé ce petit jeu de draft, assez original et plus facile à expliquer que 7 wonders. Le jeu est aussi bien moins aléatoire que ce dernier.

J'ai remarqué une certaine lassitude due au manque de diversité dans les cartes au bout d'une dizaine de parties, j'attend pas mal de l'extension qui sortira cette année pour corriger ce légére soucis. Je dis léger car des jeux qui tiennent 10 parties ne sont pas légions et ce paper tale en fait partie.

 

Pour le jeu avec enfants, à 10 ans, c'est largement jouable, plus jeune aussi, mais là effectivement, la partie programmation due à l'usure des unités deviens difficile.

 

nico
By Krissou | 22 févr. 2018 19:45

Je suis curieuse d’en savoir plus smiley