Vous avez déjà un compte ? Connexion
Accueil / Articles / Critiques / Critique de Carolus Magnus

Critique de Carolus Magnus

Avec Carolus Magnus (Charlemagne), Leo Colovini nous réinvente l'école des jeux de majorité.

Disons-le tout de suite pour éviter toute déception, le thème n'est là que pour le design de la boîte (pourtant pas très jolie la boîte...)

Matériel

La boîte ne donne franchement pas envie de se procurer le jeu.

Il ne faut en effet pas le nier, ce n'est pas du tout un design qui attire.

Heureusement, le matériel, bien que très sobre, est de grande qualité :

pièces de type puzzle (représentant les zones du jeu) en carton épais, pions et cubes en bois.

Le design sobre du jeu montre de suite le type de jeu auquel nous avons affaire.

Règles

Les règles sont simples mais originales, ce qui fait qu'elles sont un peu plus difficiles à assimiler.

La cour :

Le jeu va se jouer sur des majorités de cubes sur les différents terrains du jeu. Personne ne possède une couleur de cubes ! Pas très courant ça n'est-ce pas ?

De ce fait pour savoir à qui appartient chacune des couleurs, nous possédons tous une plaquette devant soi appelée "cour". Celui qui possède le plus de cubes rouges (par exemple) devant sa cour possède momentanément tous les cubes rouges sur chacune des zones. Cette majorité peut être très éphémère car si l'un des joueurs renverse la majorité, ces même cubes sont maintenant à lui.

Aux yeux des débutants, c'est cette fameuse cour qui semble le plus important...

Le terrain :

Chaque fois que Charlemagne arrive dans une zone, un décompte est effectué (nettement plus courant ça). Celui possédant la majorité de cubes pose un de ses 10 pions en bois. Quand deux zones adjacentes (ou plus) ont chacun un de vos pions, on réunit ces zones en une seule.

Les Pions d'ordre du tour :

Nous voici au plus important du jeu !

Ces pions servent d'une part à déterminer l'ordre du tour et d'autre part (tenez-vous bien) au nombre de case maximum que l'on pourra déplacer notre cher ami Charlemagne durant notre tour.

Ouch, cela n'est franchement pas évident à gérer et c'est bien sûr cette règle qui permettra de défendre ses zones, ainsi que d'attaquer celle de votre adversaire ou bien plus dur "manipuler" votre adversaire. Au fil de vos parties, vous vous rendrez compte de la puissance de ces jetons.

Les dés et les cubes :

On jette 3 dés (sisi) pour refaire sa cour. Les dés ont une couleur sur chacune des faces, et l'on prend un cube de la couleur correspondant au résultat de chaque dé. Pour une courrone, on prend la couleur que l'on souhaite...

A son tour de jeu on jouera 3 cubes (4 à 3 joueurs), que l'on placera soit devant sa cour pour obtenir la majorité sur une couleur, soit sur une zone du jeu.

Ce placement sur le terrain est également très important, car il permettra non seulement à attaquer des zones mais (à ne surtout pas oublier) aussi à défendre les siennes !

Durée de vie

Une durée de vie tout simplement exceptionnelle.

Un peu à la manière des échecs, vous progresserez au fur et à mesures de vos parties.

Le conseil de Jedisjeux

Toute variante est déconseillée. Vous avez pu entendre ça et là que ceux possédant plus de couronnes étaient avantagés.

En jouant régulièrement à ce jeu vous comprendrez que c'est totalement faux.

Le jeu à 2 joueurs permet de s'améliorer et d'apprendre à contrôler ce jeu. A 3 joueurs ça peut être un peu chaotique voir déséquilibré. Nous vous conseillons donc avant tout le jeu à 2 joueurs.

Pour le jeu à 4 joueurs, c'est en quelque sorte identique au jeu à 2.

Carolus magnus est jouable sur le net sur le site : www.gravon.de

Pour cela il faut prendre contact avec un fan du jeu pour se fixer un rendez-vous sur le site.

Avis de la rédaction

Ce jeu est vraiment à part dans ce que l'on appelle les jeux de majorité. La valeur ajouté en fait un jeu qui ne fera nullement doublon avec El grande par exemple. Un must qui mérite au moins d'être essayé ! Pour moi un des meilleurs jeux de Mr Colovini.
Un très bon jeu mélant tactique, hasard et optimisation. Il aurait put être froid comme la plupart des jeux de l'auteur mais ses mécanismes permettent d'éviter pareil écueil. De plus, on peut jouer à deux contre deux, chose rare et très sympathique. Je recommande.
Participer
Commenter l'article
  A propos

Jedisjeux est une association qui rassemble des bénévoles passionnés par les jeux de société. Vous y trouverez des actualités, des critiques, des reportages, des interviews, un forum de discussion, une grande base de données ainsi qu’un calendrier avec les principales dates de sortie des jeux.

  Sorties de jeux
  Nous contacter
  Jedisjeux.net

16 rue DOM François Plaine
35137 Bédée

Contact